Syrie : l’Etat islamique lance une contre-attaque contre les forces kurdes

kabone-eiLes combattants de l’Etat islamique ont lancé hier jeudi une attaque surprise pour reprendre pied dans la ville kurde de Kobané d’où ils avaient été expulsés en janvier dernier. Cette offensive est interprétée par les Kurdes comme une vengeance après les multiples revers subis dernièrement par les djihadistes.

Selon des militants sur place, les djihadistes sont revenus dans Kobané par la ruse, en revêtant l’uniforme des YPG (Unités de protection du peuple kurde), la principale milice kurde syrienne. Selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), ils ont perpétré trois attentats suicide à la voiture piégée près du poste-frontière avec la Turquie mais aucun bilan des victimes n’était disponible. Les combats se poursuivaient hier en début de soirée et auraient lieu sur plusieurs fronts. Ils auraient fait selon l’OSDH 57 morts, 35 kurdes et 22 djihadistes. Par ailleurs, des membres de l’organisation extrémiste ont exécuté 23 kurdes syriens, y compris des femmes et des enfants dans un village des environs de Kobané.

Pour les responsables kurdes, cette offensive de l’Etat islamique et son acharnement contre les kurdes sont motivés par un désir de vengeance après les revers sur plusieurs fronts que lui ont infligés les forces kurdes et leurs alliés. Depuis leur défaite à Kobané, qui a été leur pire revers depuis le début de leur expansion en Syrie, les djihadistes de l’Etat islamique ont été défaits depuis plus d’une semaine par les YPG à Tall Abyad, ville frontalière de la Turquie et à la Brigade 93, une base importante à 56 kilomètres au nord de Raqa, principal fief des djihadistes en Syrie. Pour d’autres experts, les offensives inattendues et spectaculaires de l’Etat islamique sur Raqa sont des opérations de diversion visant à détourner les Kurdes de leur fief de Raqa.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*