Irak : une soixantaine de morts en une seule journée

iraq-eiD’après des informations émanant de sources de sécurité, 61 personnes ont trouvé la mort dimanche au cours de combats, de raids aériens et les pilonnages sur le territoire irakien. Il s’agirait, pour la majorité de ces disparus, d’éléments de l’organisation de l’Etat Islamique (EI).

Ces violences ont eu lieu dans différents endroits en Irak. Ainsi, dans la province d’Al-Anbar, les forces armées irakiennes ont attaqué les positions des djihadistes à Saggara, à proximité de Haditha, ville distante de 200 kilomètres environ de Bagdad. Bilan : 26 morts dans les rangs de l’EI et, en outre, ce groupe a perdu deux de ses véhicules, à en croire un responsable provincial chargé de la sécurité ayant requis l’anonymat.

En même temps, l’armée irakienne et les milices sunnites ont repoussé quelques assauts sporadiques lancés par des militants du groupe EI contre les positions des forces loyalistes dans trois villages et le secteur d’Alous, non loin de la localité de Heet sous contrôle djihadiste située à 160 km à l’ouest de Bagdad. La même source a indiqué que ces affrontements ont entraîné la mort de 15 rebelles et la destruction de huit véhicules de l’EI.

Par ailleurs, des raids aériens effectués par l’aviation irakienne sur divers quartiers de la ville de Falloujah (située à 50 km de Bagdad), qui est contrôlée par l’EI, ont été à l’origine de la mort de 10 personnes alors 19 autres se sont blessées, toujours selon le même responsable. L’organisation de l’EI contrôle à présent une grande partie de la province d’Al-Anbar. Mais, en cherchant à s’emparer de Bagdad, ce mouvement s’est buté à la résistance de l’armée irakienne et des milices chiites.

Quant à la province de Salaheddine, les forces loyalistes et leurs alliés des milices du nom de Hachd al-Chaabi (Mobilisation populaire) ont pris d’assaut une position de l’EI dans un secteur désertique non loin de la localité de Samarra, située à 120 km environ au nord de Bagdad. D’après une source provinciale chargée de la sécurité, 9 éléments de l’EI sont décédés des suites de cette attaque et ce groupe a perdu deux de ses véhicules contenant armes et munitions.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*