Irak : l’EI exécute un journaliste pour espionnage

jalal-el-abdiL’organisation de l’Etat Islamique (EI) a tué un journaliste pour espionnage à Mossoul, deuxième ville d’Irak sous contrôle djihadiste, comme rapporté samedi par des responsables et des collègues de la victime.

Le 4 juin dernier, le journaliste Jala al-Abadi avait été enlevé alors qu’il se trouvait à son domicile et, par la même occasion, son téléphone et son ordinateur avaient été confisqués. C’est mercredi dernier qu’il a été tué par un peloton d’exécution après avoir comparu devant un tribunal du groupe djihadiste. Son décès a été confirmé par un ex-responsable de sécurité de la région et une source médicale.

Né en 1988 et père deux enfants, Jala al-Abadi avait eu à prester en tant que caméraman pour une chaîne de télévision locale avant que Mossoul ne tombe entre les mains de l’EI à la date du 10 juin 2014. Par conséquent, ce jeune journaliste avait quitté cette ville. Mais, à en croire une connaissance, il a été contraint d’y retourner par la suite « pour des raisons personnelles ». En tentant à nouveau de quitter Mossoul, Jala al-Abadi a été arrêté par des éléments de l’organisation djihadiste, qui l’a accusé de « faire fuiter des informations » sur l’EI dans la presse nationale.

Ce n’est pas la première fois que ce groupe islamiste tue un professionnel des médias à Mossoul : avant Jala al-Abadi, plusieurs journalistes ont connu le même sort. En réaction à ce dernier cas, Mohammed al-Bayati, qui dirige le Ninive Media Network, une petite organisation syndicale locale, a condamné l’exécution de M. Abadi avant d’appeler l’ONU à apporter son soutien aux familles des journalistes tués. Mossoul est la capitale de la province irakienne de Ninive.

1 Comment

  1. Ces criminels de Daech Aqmi et Boko Haram des marionnettes de la franc maçonnerie sioniste et des chiens de satan si ces criminels ne posent pas leurs armes normal la fin du monde si la fin du monde aux non musulmans de convertir a l’islam immédiatement pour éviter la panique l’enfer et pour éviter ces criminels les francs maçons les dictateurs arabes et leurs idole pharaon a l’enfer

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*