Etats-Unis : Fiat Chrysler opte pour un rappel préventif de ses véhicules connectés

jeep-gd-cherokeeSuite au piratage à distance d’un modèle Jeep Cherokee, la succursale américaine de Fiat Chrysler va procéder au rappel de 1,4 million de véhicules aux USA dans l’objectif de mettre à jour leurs systèmes informatiques embarqués.

Ce piratage à distance a ravivé les inquiétudes sur les attaques contre les voitures connectées, qui surviennent de plus en plus fréquemment. Quoi qu’il soit, la filiale de Fiat Chrysler a dit n’avoir été informée d’aucun blessé ou de quelque réclamation excepté la démonstration faite par deux chercheurs, qui ont réussi à « hacker » une Jeep Cherokee. D’ailleurs, cette dernière a fait l’objet d’un article détaillé dans le magazine Wired. Pour ce qui est du rappel, il concerne la Jeep Grand Cherokee et la Cherokee modèles des années 2014 – 2015, Durango (2014 – 2015), les Dodge Viper (2013 – 2015), les camionnettes à plateau RAM 1500 (2013 – 2015), Challenger (2015) et les berlines Chrysler 200 et 300 (2015).

Afin d’éviter tout piratage, un dispositif empêchant tout accès à distance au système informatique du véhicule sera incorporé dans les nouveaux modèles, comme indiqué par le concepteur FCA US. Pour sa part, l’ancien groupe Chrysler a dit avoir entrepris ce rappel à titre préventif étant donné qu’ « aucun défaut n’a été détecté » dans les véhicules. Et d’ajouter que ce « rappel s’aligne sur la distribution en cours du logiciel qui isole les véhicules connectés d’une manipulation à distance, laquelle, si elle n’est pas autorisée, constitue un acte criminel ».

En outre, Fiat Chrysler s’est voulu rassurant en communiquant sur la sécurité de ces véhicules devant d’éventuelles tentatives de piratage. A en croire le constructeur automobile, la manipulation du logiciel demande non seulement des connaissances techniques poussées mais également un accès physique et « prolongé » au véhicule ciblé et un délai important pour en copier les codes.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*