Le Caire reçoit une nouvelle fois le Hamas et le Fatah

Les frères ennemis palestiniens, le Fatah et le Hamas, se sont réunis hier dimanche 7 août 2011 au Caire, en Egypte, pour tenter de se mettre d’accord sur le choix du futur Premier ministre palestinien, principal frein au processus de leur réconciliation.
L’annonce de leur réconciliation en fin avril  s’est presqu’aussitôt suivi d’un blocage sur le choix du futur Premier ministre. Le Fatah maintient sa volonté de voir à ce poste l’actuel Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Il justifie ce choix par le fait qu’ainsi, le futur Etat palestinien sera plus facilement accepté par l’Occident étant donné que Salam Fayyad est très apprécié de la communauté internationale, à cause notamment de sa gestion des finances de l’Autorité palestinienne. Le Hamas est pour sa part fermement opposé à cette candidature, préférant celle d’une personnalité qui proviendrait de la Bande de Gaza. Commencées le samedi soir en présence de responsables des services de renseignement égyptiens, les négociations entre le Fatah et le Hamas  ont été jugées positives par l’Agence de presse Mena puisque les deux partis ont décidé de se rencontrer à nouveau en début septembre dans la capitale égyptienne. Ils se sont également entendus sur le fait de procéder, d’ici la fin du mois du Ramadan, à la libération des prisonniers de chacun des deux mouvements à Gaza et en Cisjordanie conformément à l’accord signé à fin avril.
Le président palestinien Mahmoud Abbas et le porte-parole du Hamas Sami Abou Zahri ont réaffirmé ce weekend la ferme volonté de leurs camps de mener à bien cette réconciliation pour arriver à un gouvernement d’indépendants à même de diriger convenablement le futur Etat palestinien.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*