Arcelor Mittal compte vendre en juin 2016, son site de Bettembourg au Luxembourg

arcelormittalLe groupe métallurgique indien, Arcelor Mittal a annoncé mardi, la mise en vente en juin 2016, de son site de Bettembourg au Luxembourg qui est dans une mauvaise passe.
Cette décision n’est guère surprenante, le site d’Arcelor Mittal de Bettembourg qui est confronté à de grandes difficultés financières, poursuivra néanmoins, jusqu’en juin prochain, la production de fil « Saw wire », destiné au domaine du photovoltaïque. Après quoi, ce site, qui emploie une soixantaine de personnes, sera cédé.
Par voie de communiqué, le géant indien de la sidérurgie a expliqué que Bettembourg enregistre des pertes à répétition depuis déjà plusieurs années malgré « un plan d’action agressif et ambitieux » entamé en septembre dernier. Le redéploiement commercial et l’évolution des prix de vente, explique Arcelor Mittal, n’ont pas mené à la rentabilité sur le marché du fil de découpe, celui-ci s’étant déplacé vers le continent asiatique, qui abrite ses principaux débouchés pour l’industrie photovoltaïque et les semi-conducteurs.
Pour ce qui est du sort des employés du site de Bettembourg, Arcelor Mittal précise qu’ils se verront proposer des postes dans l’une de ses autres unités de production sur le territoire luxembourgeois ou seront repris par le futur acquéreur du site de production, en l’occurrence Sam Hwa, une société sud-coréenne spécialisée dans le secteur automobile.
Pour précision, une douzaine de salariés de ce site ont d’ores et déjà intégré une cellule de reclassement tandis que huit seront en préretraite dès janvier prochain, selon le porte-parole d’Arcelor Mittal Luxembourg, Pascal Moisy. Par ailleurs, les locaux administratifs du site de Bettembourg seront acquis par la société Kiswire en juin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*