Air India interdit à 130 de ses employés de voler à cause de leur obésité

air-indiaLe Washington Post rapporté cette semaine, la décision de la compagnie aérienne indienne Air India de ne plus autoriser ses hôtesses et stewards en surpoids à voler, justifiant cette décision, qui peut être qualifiée de discriminatoire, par des soucis de sécurité.
Dans un communiqué, la direction d’Air India explique que sa décision est conforme aux recommandations fitness de l’Autorité de l’Aviation Civile indienne. Les dirigeants de la compagnie estiment que les personnes en meilleure condition physique peuvent réagir plus rapidement et plus efficacement en cas de situation d’urgence, sachant qu’une partie de leur travail étant justement de veiller à la sécurité des passagers.
Selon le Washington Post, 130 membres des personnels de bord d’Air India, en majorité des femmes, auraient ainsi été cloués au sol. Un porte-parole de la compagnie a immédiatement précisé, dans une déclaration à CNN, que ces employés n’avaient pas été licenciés, mais font partie d’un groupe de 600 employés à s’être attribuées une période d’essai de six mois pour se conformer à une fourchette de poids précise. N’ayant pu satisfaire cette exigence, les employés recalés doivent accepter un poste au sol ou se soumettre à une « retraite volontaire ».
La question de l’apparence physique dans le transport aérien est très sensible et est souvent traitée avec une certaine hypocrisie par certains médias. Bien que beaucoup de compagnies se targuent de n’imposer aucune obligation en matière de poids ou encore d’âge, la réalité est toute autre. Comme pour beaucoup d’autres métiers, l’aspect physique est souvent pris en compte. Air India n’a d’ailleurs pas manqué d’indiquer qu’elle demandait à ses hôtesses et stewards à se conformer à certaines règles en termes de coiffure, de maquillage etc.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*