La Belgique utilise Facebook pour dissuader les candidats à l’émigration

francken-facebook-asileLe secrétaire d’Etat belge chargé de l’Asile et la Migration, Théo Francken (N-VA), a annoncé que son pays a acquis des espaces publicitaires sur Facebook en vue de dissuader les demandeurs d’asile, notamment d’origine irakienne, de migrer vers la Belgique.

Les autorités belges entendent passer par le célèbre réseau social, qui revendique plus d’un milliard d’utilisateurs, pour lancer un message on ne peut plus clair : « venir en Belgique ne donne pas en soi droit à des papiers, ni à un titre de séjour permanent », comme l’a déclaré Francken dimanche soir dans VTM Nieuws.

Le ministre belge a fait savoir que la majorité des demandeurs d’asile ne sont pas des réfugiés syriens ou parents d’enfants syriens mais ils sont d’origine irakienne.

Selon des statistiques datant de ce mois de septembre, 47 % des 5.600 réfugiés résidant dans le Royaume de Belgique sont effectivement des Irakiens. A en croire le journal belge Le Soir, ces derniers sont, pour la plupart, des hommes seuls âgés de 25 à 45 ans provenant principalement de la capitale irakienne, Bagdad. Bon nombre de ces Irakiens essayent de se présenter comme des Syriens en exil. Mais, en réalité, ils ont très peu de chance d’être reconnus comme réfugiés.

C’est le message que Théo Francken veut lancer à leurs compatriotes restés en Asie et qui seraient tentés de migrer en Belgique. Il sera transmis, dès la semaine prochaine, via les espaces publicitaires achetés par l’Etat belge à des utilisateurs de Facebook âgés de moins de 30 ans, résidant à Bagdad ou dans la périphérie de la capitale irakienne.

Il faut noter que la Belgique n’est pas le premier Etat à communiquer de la sorte. En août dernier, le Danemark avait acquis des espaces publicitaires dans quatre journaux libanais pour informer les candidats à l’émigration du renforcement des conditions d’installation sur son territoire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*