Irak : le groupe Etat Islamique massacre 70 membres d’une tribu sunnite

ei-irak-massacre-tribu-sunniteD’après des informations émanant d’un chef tribal et de l’ONU, l’organisation de l’Etat Islamique (EI) a tué dans l’ouest du territoire irakien 70 membres d’une tribu sunnite proche du gouvernement.

Le chef tribal Naïm Gaoud a déclaré mercredi devant la presse que les membres de la tribu Albou Nimr ont été tués dans la zone de Tharthar, située au nord de Ramadi, la capitale de la province d’Al-Anbar. Cette source a précisé que les personnes exécutées étaient des membres des familles d’éléments de la police et de l’armée et de combattants tribaux luttant contre le groupe EI avant d’indiquer qu’ils ont été tués par balle. De son côté, Hatem al-Gaoud, qui fait partie de la même tribu, a rapporté aux médias que les extrémistes islamistes avaient regroupé des dizaines de membres de la tribu Albou Nimr avant d’abattre chacun d’une balle dans la tête dans la région de Tharthar. Mais, cette dernière source n’a pas précisé où les djihadistes ont transporté les dépouilles. Quant à la mission onusienne en Irak, elle a affirmé être à même de confirmer ces exécutions de masse. A ce propos, l’ONU a rappelé que ce n’est pas la première fois que l’EI attaque la tribu Albou Nimr, qui est activement opposée à ce mouvement extrémiste.

Avec l’appui aérien de la coalition internationale anti-djihadiste, les forces irakiennes ont lancé dimanche dernier une vaste offensive à l’ouest de Ramadi. Ce qui leur a permis de se rapprocher de cette ville, qui est tombée sous le contrôle de l’EI en mai.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*