Syrie : Une conférence de paix se prépare à New-York

le-ministre-russe-des-affaires-etrangeres-serguei-lavrov-Les chefs de la diplomatie d’une dizaine de pays occidentaux et arabes impliqués dans la recherche d’une solution au conflit syrien, se sont retrouvés hier lundi à Paris pour faire le point sur l’avancée du processus diplomatique et les préparatifs d’une conférence prévue le 18 décembre prochain à New York.

La réunion d’hier a rassemblé les ministres des Affaires étrangères de la France, des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, de l’Italie, de l’Arabie saoudite, des Emirats Arabes Unis, de la Jordanie, du Qatar, et de la Turquie. La Russie et l’Iran devraient être conviés à la conférence du 18 décembre prochain à New-York.

C’est justement dans le but de préparer au mieux cette rencontre que la Jordanie a été chargée hier d’établir une liste des groupes terroristes qui devraient être exclus du processus des négociations. Cette question est évidemment très sensible du fait des appréciations variées que portent les acteurs du dossier syrien sur la nature terroriste ou non des différents groupes combattant en Syrie. Toujours dans le cadre de la préparation de la réunion de New-York, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry doit s’entretenir ce mardi, avec le président russe Vladimir Poutine et son homologue Sergueï Lavrov.

La conférence de New-York, dont la tenue n’est pas encore sûre à 100%, doit s’inscrire dans le cadre de du processus dit de Vienne, par lequel 17 pays, y compris la Russie et l’Iran sont tombés d’accord le 14 novembre sur une feuille de route politique pour la Syrie. Cette feuille de route prévoit une rencontre début janvier entre représentants de l’opposition et du régime de Bachar Al Assad, un gouvernement de transition dans les six mois, et des élections dans les 18 mois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*