Libye : l’Etat islamique tente de pénétrer le Croissant pétrolier

Le colonel Bachir Boudhfira, des forces loyales au gouvernement libyen de Tobrouk, reconnu par la communauté internationale, a rapporté deux attaques menées par l’Etat islamique hier lundi à proximité d’importantes installations pétrolières en Libye, dans les villes d’Al-Sedra et de Ras Lanouf, dans le nord du pays.

Ces attaques, a-t-il dit, s’inscrivent dans la lignée des tentatives depuis plusieurs semaines maintenant, de l’Etat islamique d’atteindre la zone du « Croissant pétrolier » libyen.

Selon les informations communiquées par le colonel Bachir Boudhfira, les positions des forces libyennes ont été attaquées dans la matinée par un convoi d’une dizaine de véhicules armés de l’Etat islamique. Les assaillants auraient été repoussés après des combats qui ont coûté la vie à deux soldats. Une seconde tentative des djihadistes pour entrer dans la ville de Ras Lanouf en passant par le sud s’est également soldée par un échec, selon l’officier libyen.

Un réservoir d’une capacité de 420.000 barils de pétrole a pris feu lors des affrontements au sud de Ras Lanouf.

De son côté, l’organisation de l’Etat islamique a annoncé sur son compte Twitter que ses hommes avaient mené « une attaque contre la région d’Al-Sedra » et qu’un de ses membres s’était fait exploser dans une voiture piégée.

Al-Sedra et Ras Lanouf sont situés dans la zone du « Croissant pétrolier », où sont basés les principaux terminaux pétroliers du pays et qui sont convoités depuis plusieurs semaines, par l’Etat islamique. Sous le contrôle du gouvernement reconnu par la communauté internationale de Tobrouk, ces terminaux sont fermés depuis plus d’un an en raison des combats entre factions rivales pour le contrôle de la Libye.

L’organisation djihadiste affirme que l’assaut mené hier est intervenu après la prise du contrôle « totale » de Ben Jawad, une ville côtière située à 600 kilomètres à l’est de Tripoli et à 145 kilomètres à l’est de Syrte qui est sous le contrôle de l’Etat islamique depuis juin 2015. Cette dernière information n’a été confirmée par aucune source officielle ou militaire libyenne.

A propos de Fitzpatrick 1317 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*