Irak : Une quarantaine de morts suite à un attentat à la voiture piégée à Hilla

Un camion piégé a explosé dimanche, au niveau d’un poste de contrôle bondé à la périphérie de la ville irakienne de Hilla située au sud de Bagdad, faisant selon des sources policières et médicales, au moins 47 morts et 72 blessés.

Le bilan provisoire de cet attentat en fait déjà le plus sanglant depuis début 2016, en Irak.

Revendiquée par le groupe Etat Islamique (EI), cette attaque «a été menée contre un check-point à l’entrée nord de Hilla », a précisé le responsable de la sécurité du conseil provincial de Babel, Faleh al-Radhi.

De son côté, un médecin du centre hospitalier de Hilla a indiqué que 20 membres des forces de sécurité font partie des 47 victimes de cette attaque. Il faut noter que le camion contenait des explosifs et a explosé lorsque les agents affectés à ce poste de contrôle, l’ont intercepté alors qu’il essayait d’entrer dans la ville.

A en croire certaines images relayées sur les réseaux sociaux, les dégâts, autour du check-point, semblent importants. D’ordinaire, de longues files de voitures, en attente de passer les contrôles de sécurité, se forment à ce niveau à l’heure où a été perpétré cet attentat. Ce n’est pas la première fois que la ville de Hilla est le théâtre d’une attaque aussi meurtrière. En mars 2014, un attentat y avait tué 50 personnes et blessés plus de 150 autres.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*