Vers la diversification de l’économie saoudienne

Le gouvernement saoudien a annoncé aujourd’hui l’approbation, par le Conseil des ministres, d’un plan détaillé visant à diversifier l’économie du pays et à créer, d’ici à 2020, environ 450.000 postes d’emploi dans des secteurs non-étatiques.

En clair, c’est le Programme de Transformation Nationale (PTN) 2020 qui vient de recevoir l’aval de l’Exécutif saoudien. Dans le cadre de sa mise en œuvre, 543 initiatives relevant de 24 entités gouvernementales seront lancées au cours des cinq années à venir, a indiqué le secrétaire d’Etat Mohammed al-Sheikh en conférence de presse à Jeddah (ouest). Ce qui, selon la même source, devrait coûter 72 milliards de dollars.

De son côté, le ministre saoudien de l’Industrie, Khalid al-Falih, a affirmé que le gouvernement envisage d’améliorer la compétitivité du secteur de l’énergie, de doubler la production de gaz naturel ainsi que de hausser les exportations des produits non pétroliers. Celles-ci devraient bondir de 185 milliards à 300 milliards de riyals (48 milliards à 78 milliards de dollars) à l’horizon 2030, a précisé cette autorité. Par ailleurs, le PTN 2020 a également pour objectif de diminuer les dépenses de l’Etat à hauteur de 40 % en l’espace de cinq ans.

Il faut noter que le PTN 2020 s’inscrit dans la mise en œuvre de la « Vision 2030 », programme de 84 pages publié en avril dernier par le vice-prince héritier, Mohammed ben Salmane, qui est le fer de lance des réformes dans ce pays. Pour rappel, cette vaste initiative a pour buts de réduire le chômage, d’augmenter l’implication des femmes dans la population active, d’encourager les apports économiques du secteur privé et de développer des activités culturelles et de divertissement en Arabie Saoudite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*