Irak : près de 4.000 habitants fuient Fallouja via un couloir sécurisé

Le Conseil norvégien pour les Réfugiés (NRC) a rapporté dimanche que les forces armées irakiennes avaient ouvert un couloir sécurisé par le biais duquel, 4.000 habitants de Fallouja ont pu quitter ce fief assiégé de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) en l’espace de 24 heures.

Selon un responsable du commandement des opérations conjointes coordonnant la lutte antidjihadiste, «l’armée a ouvert un couloir d’évacuation pour les familles fuyant Fallouja au niveau de l’intersection Al-Salam», une localité située au sud-ouest de la ville distante de 50 kilomètres de Bagdad.

«Les derniers chiffres dont nous disposons indiquent que 4.000 personnes ont réussi à sortir au cours des dernières 24 heures», a déclaré, pour sa part, le conseiller régional du NRC, Karl Schembri.

Bien que soulagé, ce responsable a reconnu que leur structure est dépassée par les besoins humanitaires, précisant que les ressources en eau potable ne suffiraient pas pour les déplacés pendant très longtemps.

D’après Schembri, l’opération de Fallouja nécessite 8,9 millions d’euros (10 millions de dollars) d’aide pour les six mois à venir, dans le cas où 35 000 autres personnes s’ajoutent aux civils déplacés dans les camps situés à proximité.

Avant l’ouverture de ce couloir d’évaluation, certaines sources de la société civile estimaient à 50 000 le nombre de civils bloqués à Fallouja depuis le lancement, le 23 mai dernier, de l’assaut sur cette ville par l’armée irakienne en vue d’en déloger les éléments du groupe EI, qui la contrôle depuis janvier 2014.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*