Des fonds pour sécuriser Tchernobyl

Une réunion a rassemblé mardi dernier les représentants d’une cinquantaine de pays et d’organisations internationales à Kiev. Son objectif était de trouver le milliard de dollars US nécessaire pour achever la nouvelle enceinte qui doit isoler le réacteur de Tchernobyl.

Sur le milliard de dollars US qui manquait à l’achèvement de l’enceinte, 784.8 millions ont été réunis à l’issu de cette conférences de donateurs, selon le Premier ministre français, François Fillon lors d’une conférence de presse qu’il a coprésidé au titre de la présidence française du G8.  Il s’agirait d’un montant minimum provisoire qui a été confirmé par le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, dont le pays a débloqué 41.4 millions de dollars US. Le budget global du projet d’isolement du réacteur accidenté Tchernobyl est de 2.14 milliards de dollars US.

Cette réunion à Kiev intervient à une semaine du 25ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. Pour rappel des faits, le réacteur N°4 de la centrale a explosé le 20 avril 1986, contaminant une bonne partie de l’Europe, en particulier l’Ukraine, le Bélarus et la Russie qui faisaient à l’époque partie de l’URSS. Suite à cette catastrophe, le réacteur N°4 a été recouvert à la va-vite d’une chape. Cette chape est actuellement fissurée, d’où le projet d’un isolement plus approprié du réacteur. En 2007, un consortium formé par les sociétés françaises Bouygues et Vinci a remporté un appel d’offres pour la construction d’un nouveau sarcophage étanche. Cette nouvelle enceinte de confinement se présente sous la forme d’une grande arche en acier de 108 mètres de haut et d’un poids de 20 000 tonnes. Elle sera assemblée à côté puis hissée au-dessus du sarcophage existant. Les travaux ont commencé fin 2010 et l’opération doit être achevée en 2015.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*