Trois cellules djihadistes démantelés en Arabie Saoudite

Les services de sécurité saoudiens ont démantelé trois cellules liées à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), qui projetaient d’attaquer des cibles militaires et civiles, a annoncé le gouvernement saoudien.

Le porte-parole du ministère saoudien de l’Intérieur, le général Mansour al-Turki, a affirmé qu’ « une opération de sécurité de plusieurs mois a abouti à la mise en échec d’attentats terroristes planifiés par trois cellules … liées à Daech (acronyme arabe de l’EI) ». Et d’ajouter que « ces cellules planifiaient des attaques contre des responsables des services de sécurité, des cibles économiques, des installations militaires et des citoyens dans différents endroits ». Cette autorité a précisé qu’un total de 16 hommes et une femme constituant les trois cellules ont été arrêtés. Dans ce groupe, trois hommes sont respectivement de nationalités yéménite, palestinienne et égyptienne tandis que le reste des djihadistes sont Saoudiens, de même que la femme, selon la même source.

D’après le général Turki, les personnes arrêtées avaient voulu perpétrer un attentat contre un salarié du ministère saoudien de la Défense en essayant de coller un engin explosif à sa voiture. Les mêmes djihadistes visaient aussi des recrues du ministère saoudien de l’Intérieur. Par ailleurs, les forces de l’ordre sont parvenues à empêcher la livraison de deux ceintures explosives à des membres de ces cellules djihadistes qui préparaient des attaques suicide. Un autre attentat suicide contre un site religieux de la région d’Al-Ahsa (est) a été contrecarré, selon la même source.

Plusieurs attaques et attentats revendiqués par l’EI ont été perpétrés dans le royaume wahhabite depuis fin 2014. Les membres de la minorité chiite et les éléments des forces de sécurité en ont été les principales cibles. Ces actions ont coûté la vie à des dizaines de personnes, particulièrement dans l’est de l’Arabie saoudite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*