Nouveau drame de l’immigration au large de côtes libyennes

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a indiqué jeudi qu’au moins 240 migrants sont morts au large des côtes libyennes au cours des 24 heures précédentes. Ces voyageurs clandestins essayaient de traverser la mer Méditerranée à bord de deux gros canots pneumatiques.
D’après un porte-parole de l’OIM, Leonard Doyle, « cinq navires de secours étaient en vue des embarcations bondées ». « Malgré les efforts pour sauver les migrants, la majeure partie d’entre eux sont cependant morts », a-t-il poursuivi.  Et d’ajouter que « les deux embarcations pneumatiques … bondées de migrants qui étaient plus de 300 en tout, pensons-nous, n’ont pas résisté aux vagues au large de la Libye, par très mauvais temps ». Des survivants d’un des canots ont relaté être partis des côtes libyennes le mercredi à 3 heures du matin. L’embarcation a fini par faire naufrage quelques heures après.
D’après une annonce faite un peu plus tôt à Rome par un porte-parole du Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (UNHCR), au moins 110 migrants ont péri ou sont portés disparus à la suite d’un nouveau naufrage survenu mercredi au large de la Libye. Seuls 29 migrants ont pu être sauvés.
A en croire les organisations internationales, plus de 4 000 migrants sont morts en mer Méditerranée depuis début 2016. Quant au nombre de migrants qui sont arrivés en Italie au cours du mois dernier, il s’est fixé à 27 388 personnes. Ce total dépasse celui des deux mois précédents (août et septembre) combinés. Le porte-parole de l’OIM pour l’Italie, Flavio di Giacomo, a indiqué que plus de 158 000 migrants sont arrivés dans ce pays au cours de cette année.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*