Le retour du Maroc à l’UA est le couronnement de sa politique africaine, affirme le roi Mohammed VI

Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine ne changera rien dans ses positions immuables concernant la marocanité du Sahara, a affirmé le roi Mohammed VI dans un discours inédit prononcé dimanche depuis Dakar, un geste illustrant l’enracinement africain du royaume.

La réintégration de l’organisation panafricaine permettra au Maroc de défendre ses « droits légitimes et de corriger les contre-vérités colportées par les adversaires de notre intégrité territoriale, notamment au sein de l’Organisation africaine », a ajouté le souverain marocain.

Le retour du Maroc à l’UA n’est pas une décision tactique, pas plus qu’elle n’a obéi à des calculs conjoncturels. Elle est plutôt l’aboutissement logique d’une réflexion approfondie, a insisté le souverain marocain, précisant que le Maroc dispose d’une « majorité écrasante » pour occuper son siège au sein de la famille institutionnelle africaine.

Le discours du roi Mohammed VI s’inscrit dans le cadre d’une tournée inédite et très fructueuse en Afrique de l’Est, dans un espace jadis considéré comme acquis aux adversaires du Maroc. La politique africaine du Maroc ne se limitera pas à l’Afrique occidentale et centrale, a précisé le roi Mohammed VI, soulignant qu’il veillera plutôt à ce qu’elle ait une portée continentale, et qu’elle englobe toutes les régions de l’Afrique.

Expliquant les raisons qui ont motivé que ce discours anniversaire soit adressé à la nation à partir de Dakar, le souverain marocain a indiqué que le Sénégal avait toujours été à la tête des défenseurs de l’intégrité territoriale et des intérêts supérieurs du Royaume. Le Sénégal a démontré, par les actes et par la parole, à plusieurs occasions, qu’il considère la question du Sahara marocain comme étant sa cause nationale propre.

Le roi Mohammed VI a également insisté sur les relations de fraternité, de solidarité et de communauté de destin qui unissent, à travers l’histoire, les peuples sénégalais et marocain, comme un seul peuple, l’un représentant le prolongement naturel de l’autre, dans une symbiose singulière entre deux pays indépendants respectueux de leurs spécificités mutuelles.

La décision du Maroc de réintégrer l’UA « est le couronnement de notre politique africaine et de l’action solidaire que le Maroc mène sur le terrain avec de nombreux pays du continent pour y assurer la promotion du développement économique et humain, au service du citoyen africain », a ajouté le roi Mohammed VI.

Outre la coopération bilatérale et avec les ensembles régionaux, le retour à l’UA permettra au Maroc de s’impliquer dans les stratégies de développements sectoriels en Afrique et d’y contribuer efficacement en les enrichissant de l’expérience singulière que le Maroc a accumulée dans de nombreux secteurs, a insisté le souverain marocain.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*