Irak : Un triple attentat sanglant perpétré non loin de Mossoul

Au moins 30 personnes ont trouvé la mort dans un triple attentat terroriste perpétré jeudi contre un marché situé à proximité de la deuxième grande ville d’Irak, Mossoul.

D’après les forces armées irakiennes, il y a eu jeudi trois attaques simultanées à la voiture piégée dans une localité du nord de l’Irak récemment reprise aux djihadistes. Les trois attentats ont été revendiqués par l’organisation de l’Etat Islamique (EI).

Lors d’un premier bilan, le Centre de coordination des opérations contre les djihadistes avait annoncé qu’«une attaque terroriste perpétrée au moyen de trois voitures piégées contre un marché de Gogjali a tué au moins 15 civils et 8 policiers ».

Gogjali se trouve à l’extrémité est de Mossoul, ville dont le groupe EI avait fait son bastion depuis l’été 2014 et qui fait l’objet d’une offensive des forces irakiennes depuis le 17 octobre dernier.

Dans le cadre de cette reconquête, l’armée loyaliste avait pénétré le 1er novembre dernier dans Gogjali afin d’en déloger les derniers éléments de l’organisation de l’EI.

Avec l’appui de la coalition internationale anti-djihadiste dirigée par les Etats-Unis, les forces irakiennes ont pu reprendre le contrôle de certains quartiers dans l’est de la deuxième ville du pays. Néanmoins, Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’EI) garde toujours le contrôle de l’Ouest et les affrontements de rue sont extrêmement violents.

Par ailleurs, quatre humanitaires irakiens et sept civils au minimum ont trouvé la mort au cours de cette semaine suite à des tirs de mortier dans deux régions à l’est de Mossoul pendant qu’ils distribuaient de l’aide, a annoncé jeudi l’ONU, sans pour autant désigner de responsable.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*