Virulente réaction d’Israël à l’adoption de la résolution condamnant la colonisation

Le gouvernement israélien a vivement réagi à l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution 2334 qui condamne sa politique de colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Dix ambassadeurs en Israël, parmi les quinze pays ayant participé au vote de la résolution, ont été convoqués hier dimanche au ministère israélien des Affaires étrangères. Le représentant américain, Daniel Shapiro, dont le pays s’est abstenu lors du vote du texte onusien, a été pour sa part reçu dans la soirée par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu en personne.

La résolution 2334, adopté vendredi 23 décembre, a suscité la colère des autorités israéliennes. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé une réévaluation de «tous les engagements d’Israël avec l’ONU». Il a donné l’ordre de réduire de 7.5 millions d’euros le financement de cinq organismes relevant de l’ONU.

Il a également demandé à ses ministres de réduire les échanges avec leurs homologues des pays impliqués dans le vote, tout en les appelant à agir «de façon responsable», donc d’éviter les provocations.

Le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman a de son côté, proclamé la fin en Cisjordanie des contacts non sécuritaires entre le Cogat, l’administration israélienne chargée de la coordination des activités gouvernementales dans les territoires, et la direction palestinienne.

La résolution 2334 pointe la contradiction entre le soutien du Premier ministre israélien Netanyahu à la politique de colonisation et son engagement en faveur d’un Etat palestinien. Juridiquement, la colonisation pourrait nourrir des recours devant la Cour pénale internationale, mais aussi l’émergence d’une dynamique diplomatique défavorable.

Israël redoute dans l’immédiat un phénomène d’émulation qui conduirait au dépôt d’une nouvelle résolution au Conseil de sécurité de l’ONU, cette fois sur les paramètres d’un règlement final du conflit israélo-palestinien.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*