Irak : Les enfants reprennent le chemin de l’école dans la partie est de Mossoul

Des milliers d’enfants ont repris l’école dans la partie est de Mossoul après sa libération par l’armée irakienne des mains de Daech, a annoncé mardi dernier l’Unicef.

Cette partie de la deuxième ville d’Irak a été reconquise par les forces irakiennes au bout de semaines de violents combats les opposant aux djihadistes du groupe Etat Islamique (EI).

« Alors que les combats ont baissé d’intensité à Mossoul-est, 30 écoles ont rouvert dimanche avec l’aide de l’Unicef, ce qui a permis à plus de 16 000 enfants de reprendre les cours », a indiqué l’Unicef. Toujours d’après le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, « certaines écoles de cette zone étaient fermées depuis parfois deux ans », Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’EI) s’étant emparé de cette ville en 2014. Et « les filles étaient privées d’éducation », a déploré l’Unicef.

L’armée irakienne vient de reprendre presque tout l’est de Mossoul. Mais la partie ouest de cette ville traversée par le fleuve Tigre reste contrôlée par le groupe EI. « Après le cauchemar des deux dernières années, c’est une date importante pour les enfants de Mossoul, qui peuvent reprendre leur éducation et retrouver l’espoir d’un avenir meilleur », s’est réjoui Peter Hawkins, le représentant de l’Unicef en Irak.

Dans les zones sous son contrôle sur les territoires irakien et syrien, l’organisation djihadiste de l’EI a tenté d’endoctriner les enfants de sorte à promouvoir son idéologie extrémiste. Ce mouvement a même exhibé certains enfants dans ses vidéos de propagande, allant jusqu’à en utiliser pour exécuter des détenus.

A propos de Fitzpatrick 1287 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*