Irak : EI produisait du gaz moutarde à l’université de Mossoul

Le Pentagone a affirmé mardi, que l’organisation de l’Etat Islamique (EI) avait utilisé des laboratoires de l’université de Mossoul, pour fabriquer des armes chimiques à base de l’agent moutarde.

Cet établissement de formation était l’un des mieux réputés du pays avant que la deuxième ville d’Irak ne tombe sous le contrôle des djihadistes en 2014.

Les forces de sécurité irakiennes ont repris le contrôle de l’université de Mossoul au cours du mois dernier et contrôlent également l’intégralité de la partie est de la même ville.

Le porte-parole du département américain de la Défense a précisé que des analyses d’échantillons recueillis sur place ont montré que Daech (acronyme en arabe du groupe EI) a employé les laboratoires universitaires pour fabriquer de l’agent moutarde.

Les éléments du mouvement islamiste utilisaient par la suite cette substance poudreuse pour produire des armes rudimentaires. La substance produite était loin d’être similaire au gaz moutarde utilisé pendant la première guerre mondiale, a souligné la même source.

Cette poudre était «plus destinée à irriter la peau, comme un coup de soleil … qu’à être mortelle», a ajouté le porte-parole du Pentagone, affirmant que «nous n’avons aucune indication qu’elle ait réellement tué quelqu’un ».

A présent, l’armée irakienne s’emploie à sécuriser la partie est de Mossoul, où ses troupes sont confrontées à des «cellules dormantes » ou à des éléments terrés dans des caches souterraines, a indiqué le porte-parole du Pentagone.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*