L’Arabie saoudite reprend ses livraisons de produits pétroliers vers l’Egypte

La compagnie pétrolière saoudienne Aramco va reprendre ses livraisons à destination de l’Egypte. Ces opérations avaient été arrêtées depuis octobre dernier suite à un différend géopolitique au sujet de la Syrie.

« Nous nous sommes mis d’accord sur la reprise des livraisons des produits pétroliers », suivant le contrat commercial liant la Egyptian General Corporation et Aramco, a affirmé mercredi le ministère égyptien du Pétrole. Toutefois, le planning des livraisons demeure en cours de discussions.

Ryad avait conclu en avril dernier un accord avec le Caire pour la fourniture, durant une période de cinq ans, de 700 000 tonnes de produits pétroliers par mois, contre un chèque de plus de 20 milliards de dollars. Mais la partie saoudienne avait décidé de ne plus assurer des livraisons à l’Egypte en octobre dernier alors que les deux Etats étaient en désaccord au sujet de la Syrie. Le gouvernement égyptien entretenait des liens plus étroits avec la Russie, alliée du chef d’Etat syrien Bachar al-Assad. Par contre, l’Arabie saoudite apporte son soutien aux mouvements d’opposition au pouvoir syrien. Pour rappel, le gouvernement saoudien a accordé des milliards de dollars d’aide à l’Egypte depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi en 2013 et a pleinement soutenu l’actuel dirigeant égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

D’après Aramco, les retards de livraison sont liés aux conditions commerciales particulières dans un contexte de variation des cours, comme précisé par le ministère égyptien du Pétrole dans son communiqué.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*