Syrie : Tabqa une étape cruciale pour les FDS avant la reprise de Raqqa

La ville syrienne de Tabqa, et son barrage, font l’objet d’une féroce bataille entre les djihadistes de l’Etat islamique et les Forces démocratiques syriennes (FDS).

Sa conquête permettrait à l’alliance arabo-kurde, appuyée par la coalition internationale dirigée par Washington, d’encercler la ville de Raqqa, fief du mouvement djihadiste en Syrie.

Pour la première fois depuis le début de l’offensive en novembre dernier, l’armée américaine a héliporté la semaine dernière, des troupes au sol sur la rive sud du lac Al-Assad, afin de prendre Tabqa en tenaille.

Au nord, les FDS ont déjà pénétré dans le complexe hydroélectrique, sans avoir pris possession du barrage lui-même. Au sud, ils sont encore à quelques kilomètres de la ville.

Les djihadistes ont lancé hier des contre-attaques pour bloquer l’offensive de l’alliance arabo-kurde. De violents combats ont eu lieu autour de la ville et de son aéroport.

L’objectif de l’Etat islamique est de mener une guerre d’usure pour éreinter ses adversaires. Selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme), environ 900 djihadistes ont été déployés pour ralentir l’avancée des  FDS.

Les forces arabo-kurdes estiment qu’il leur faudra plusieurs semaines encore pour atteindre Raqqa car leur offensive est ralentie par les précautions à prendre pour ne pas endommager le barrage. S’il était endommagé, ou si son arrêt depuis dimanche se poursuivait, des inondations à grande échelle seraient à craindre sur Raqqa et Deir Ezzor.

Le califat de l’Etat islamique est aux abois. Les djihadistes perdent leurs fiefs les uns après les autres et, avec Mossoul en Irak et bientôt Raqqa en Syrie totalement encerclées, les solutions de repli pour les djihadistes se réduisent dangereusement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*