Le président des USA part au Proche-Orient pour sa première tournée internationale

Le président américain Donald Trump s’apprête à effectuer vers la fin de ce mois de mai, sa première tournée officielle à l’étranger depuis son investiture, le 20 janvier dernier, une tournée qui le conduira en Israël, en Arabie saoudite et au Vatican.

Par ailleurs, le président américain a confirmé qu’il prendrait part le 25 mai prochain à Bruxelles à «une réunion spéciale» des chefs d’Etat et de gouvernements des 28 pays de l’Otan. Le milliardaire sera également présent, les deux jours suivants, au sommet du G7, qui aura lieu dans la commune sicilienne de Taormine en Italie.

A en croire des médias américaine, Donald Trump passera auparavant par Israël et l’Arabie saoudite, avant de rencontrer le pape François au Vatican, après le sommet du G7.

A ce propos, la présidence américaine avait parlé le 19 avril dernier d’une éventuelle rencontre entre le président américain et le Saint-Père lors de sa visite fin mai en Italie, précisant que ce rendez-vous n’était pas encore définitivement fixé.

En février 2016, Donald Trump, alors candidat à l’investiture du Parti des Républicains et le pape François avaient eu un échange musclé, par médias interposés.

«Une personne qui veut construire des murs et non des ponts n’est pas chrétienne», avait estimé le souverain pontife dans l’avion qui le ramenait du Mexique. En réaction, l’actuel chef d’Etat américain s’était indigné qu’un responsable religieux « mette en doute la foi d’une personne ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*