Brexit : nouveau round de délicates négociations entre Londres et Bruxelles

Un nouveau round de négociations entre Britanniques et Européens sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) s’ouvre ce lundi à Bruxelles.
Ces nouvelles discussions s’annoncent tendues alors que les Européens critiquent le «manque de substance» des positions britanniques, Londres invite de son côté, Bruxelles à ne pas «traîner des pieds».
Les discussions seront menées comme à l’accoutumée par le Français Michel Barnier pour l’Union européenne et le ministre du Brexit David Davis pour le Royaume-Uni.
Un haut responsable européen a déploré « un très grand fossé » entre là où les négociations en sont et là où elles devraient être, fossé qu’il juge « peu probable » de combler cette semaine. Le gouvernement britannique a publié de nombreux documents sur sa position dans différents domaines liés au Brexit.
Mais Bruxelles estime que ces documents traitent de la « relation future » avec l’Union européenne, relation que les Européens refusent catégoriquement d’aborder tant que leurs trois priorités ne seront pas réglées. Ces priorités sont la facture que devra honorer le Royaume-Uni en quittant l’Union européenne, le sort des citoyens européens sur le sol britannique et l’avenir de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord.
Le solde de tout compte que devra verser le Royaume-Uni pour honorer ses engagements financiers au sein de l’Union européenne est officieusement évalué côté européen entre 60 et 100 milliards d’euros, alors que Londres refuserait de payer plus de 40 milliards selon la presse britannique.
L’Union européenne s’inquiète également du lien fait par Londres « entre l’avenir du processus de paix irlandais et la future relation avec l’Union européenne et du refus britannique de voir la Cour de justice de l’Union européenne garantir directement les droits des Européens sur le sol britannique.
Le divorce du Royaume d’avec l’Union européenne doit être consommé fin mars 2019, mais selon toute vraisemblance, aucune percée ne devrait être réalisée lors de la session qui s’ouvre ce lundi. Ce troisième round des négociations s’achèvera jeudi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*