Le chef de la diplomatie française de passage en Libye

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a effectué ce lundi une prompte visite en Libye, dans le but de relancer l’accord de Paris conclu en présence du président français Emmanuel Macron, par les deux protagonistes du conflit libyen, Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et le général Khalifa Haftar, dont les troupes règnent sur la partie orientale de la Libye.

La diplomatie tricolore avait annoncé cette visite jeudi dernier, sans en préciser la date pour des raisons de sécurité. Finalement, Le Drian a atterri hier dans la capitale libyenne, où il a rencontré le chef du GNA, Fayez al-Sarraj. Par la suite, le ministre français des Affaires étrangères s’est adressé aux médias, devant son homologue libyen, Mohamed Taher Syala.

Durant ce premier déplacement en Libye, le chef de la diplomatie française a rappelé l’implication de son pays pour le retour de la paix et de la stabilité en Libye.

Ainsi, sa visite entre dans le cadre du suivi de l’accord conclu au château de  la Celle Saint-Cloud près de Paris. « Notre objectif, c’est bien la stabilisation de la Libye, dans l’intérêt des Libyens eux-mêmes mais aussi dans l’intérêt des pays voisins dont nous faisons en quelque sorte partie», a affirmé Le Drian.

«Cette stabilisation passe par l’application des déclarations de la Celle Saint-Cloud qui prévoit notamment l’amendement de l’accord de Skhirat (Maroc) et la tenue d’élections» générales en Libye, a-t-il ajouté.

Dans cet ordre d’idées, le ministre français devait également rencontrer d’autres personnalités politiques et des acteurs institutionnels dans la capitale libyenne, à Tobrouk, Misrata et Benghazi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*