Evacuation de plus de 3.000 civils de la ville syrienne de Raqqa

Le porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis, Talal Sello a annoncé hier dimanche que tous les civils ont été évacués de la ville syrienne de Raqqa, à l’exception des familles des djihadistes de l’Etat islamique.

Ce sont ainsi plus de 3.000 civils qui ont été évacués samedi soir en vertu d’un accord et ont rejoint des zones contrôlés par les FDS. 275 djihadistes syriens et leurs familles se sont également rendus aux FDS, en vertu du même accord.

Les FDS ont promis d’annoncer leur sort ultérieurement. Il n’y aurait désormais plus de civils pris au piège comme bouclier humain, mais il resterait encore 250 à 300 combattants étrangers qui ont rejeté l’accord et ont décidé de se battre jusqu’au bout et des proches de certains de ces combattants.

Cet accord d’évacuation a été négocié avec le Conseil civil de Raqqa, une administration locale mise en place par les combattants antidjihadistes kurdes et arabes des FDS engagés à Raqqa.

Après les avancées ces derniers jours, des Forces démocratiques syriennes, l’Etat islamique bat en retraite et Raqqa est sur le point d’être totalement libérée de l’emprise des djihadistes.

Ancienne place forte de l’organisation extrémiste sunnite en Syrie et symbole de ses atrocités, Raqqa est aujourd’hui contrôlée à 90% par les FDS qui y sont entrées en juin après des mois de combats acharnés.

La perte de cette ville serait un nouveau revers pour l’Etat islamique qui a déjà perdu de vastes pans du territoire dont il s’était emparé en Irak et en Syrie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*