Trump place la Corée du Nord sur la liste américaine des Etats soutenant le terrorisme

Le président américain Donald Trump a indiqué lundi avoir placé la Corée du Nord sur la liste noire américaine «des Etats soutenant le terrorisme», pour faire plus de pression sur le régime de Pyongyang, qui avait été retiré de cette liste en 2008.

D’après le milliardaire américain, cette décision ouvre la porte à «de nouvelles sanctions» contre la Corée du Nord ou des personnes liées à elle.

Malgré ces propos, le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson a assuré que le gouvernement américain a «toujours espoir dans la diplomatie» pour résoudre la crise avec Pyongyang autour de son programme nucléaire et ses missiles balistiques intercontinentaux.

L’impression générale est que la pression exercée par les mesures d’ores et déjà en vigueur, «a un impact significatif sur la Corée du Nord», a confié à la presse le ministre américain des Affaires étrangères, souhaitant que l’actuelle «période de calme – pas de tir de missile ni d’essai nucléaire nord-coréen depuis le 15 septembre – continue».

Outre la Corée du Nord, d’autres pays l’Iran, de la Syrie et du Soudan figurent déjà sur la liste noire américaine des « Etats soutenant le terrorisme». La Corée du Nord y était mentionnée entre 1988 et 2008 suite à sa participation à l’attentat à la bombe contre un avion sud-coréen ayant coûté la vie à 115 personnes en 1987.

Le gouvernement républicain de George W. Bush l’avait retiré de la fameuse liste pour faciliter les discussions autour du nucléaire, lesquelles se sont finalement soldées par un échec et sont aujourd’hui à la traîne.

 

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*