Al Qods: Le roi du Maroc anticipe la décision de Trump par un message ferme au président américain

Anticipant l’annonce par le président américain, mercredi de sa décision de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade des Etats Unis, le roi Mohammed VI du Maroc a adressé, la veille, un message ferme à Donald Trump dans lequel il lui exprime sa profonde préoccupation et la grande inquiétude des Etats et des peuples arabes et musulmans.

En sa qualité de Président du Comité Al-Qods issu de l’Organisation de la coopération islamique qui compte 57 Etats représentant plus d’un milliard de citoyens, Mohammed VI souligne, dans ce message, que la décision du chef de la Maison blanche est « susceptible d’impacter négativement les perspectives d’une solution juste et globale au conflit palestino-israélien ».

Le roi du Maroc a également rappelé que conformément aux résolutions internationales, y compris particulièrement les résolutions du Conseil de sécurité, Al-Qods se trouve au cœur des questions du statut définitif, ce qui exige de préserver sa place juridique et d’éviter tout ce qui est de nature à porter atteinte à son statut politique actuel.

Mohammed VI a également adressé un message au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies M. Antonio Guterres, dans lequel le souverain marocain exprime ses sentiments d’inquiétudes et de préoccupation de cette décision.

Parallèlement, et sur ordre du roi, Amir Al Mouminine et président du Comité Al Qods, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a convoqué, mercredi, la chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, Mme Stephanie Miley.

La rencontre s’est déroulée en présence des ambassadeurs de Russie, Chine, France et Royaume uni accrédités à Rabat, en tant que pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU, et de Jamal Choubki, l’ambassadeur de l’Etat de Palestine à Rabat.

A propos de Fitzpatrick Georges 1374 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*