Les Etats-Unis souhaitent réduire le budget de l’ONU

L’administration américaine de Donald Trump souhaite une baisse de 250 millions de dollars du budget de fonctionnement biennal de l’ONU pour la période 2018-2019, devant être approuvé avant la fin de ce mois de décembre, par les 193 Etats membres.

Le budget prévisionnel proposé par les services onusiens pour la période 2018–2019 s’élève à 5,4 milliards de dollars. Il est déjà en baisse de 200 millions de dollars en comparaison avec le budget 2016–2017. Principal contributeur, le gouvernement américain contribue à hauteur de 22 % au budget de fonctionnement de l’ONU.

Les Etats-Unis ont fait part aux autres Etats membres de l’ONU de leur souhait de voir le prochain budget biennal baisser de 250 millions de dollars, ont confié à la presse deux diplomates s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

D’après un troisième diplomate, Washington plaiderait même pour une baisse de près de 5 %, ce qui semble irréaliste.

Pour appuyer sa demande, Washington a proposé des coupes envisageables, d’après diverses sources. Ainsi, les missions politiques spéciales des Nations Unies en Palestine, en Libye ou en Afghanistan, ou encore, le service de communication de l’ONU, pourraient être affectés par cette éventuelle baisse budgétaire.

L’administration américaine a proposé par ailleurs d’intervenir dans le domaine du développement ou de geler le recrutement et les rémunérations.

De son côté, l’Union Européenne (UE) a elle aussi proposé une baisse du budget de 170 millions de dollars, à en croire un diplomate s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

A propos de Fitzpatrick Georges 1495 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*