Egypte : Pendaison de 15 présumés terroristes condamnés à mort

Quinze personnes condamnées à mort en Egypte, pour leur implication dans des attaques terroristes visant les forces de l’ordre dans le Nord-Sinaï ont été exécutées par pendaison mardi dernier.

Ces mises à mort ont eu lieu en même temps dans les centres pénitentiaires de Borg al-Arab et Wadi al-Natroun, situés respectivement à l’ouest d’Alexandrie et au nord de la capitale égyptienne, Le Caire.

La justice égyptienne avait déclaré les personnes mises à mort coupables de terrorisme et de participation à des attaques sanglantes contre l’armée et la police dans le Nord-Sinaï.

Il s’agit des exécutions les plus importantes ayant eu lieu dans le pays des pharaons depuis l’élection du président Abdel Fattah al-Sissi en 2014. Tout récemment, le dirigeant égyptien avait sommé les forces de sécurité d’éradiquer le terrorisme et l’organisation de l’Etat Islamique (EI) du Nord-Sinaï dans un délai de trois mois. Cette région est le théâtre d’une guérilla entre les forces de l’ordre égyptiennes et les djihadistes.

Il y a à peine une semaine, l’hélicoptère des ministres égyptiens de la Défense et de l’Intérieur avait été ciblé par un missile téléguidé au niveau de l’aéroport d’al-Arich, chef-lieu du Nord-Sinaï. Contrairement aux deux pilotes, les deux ministres ont eu la vie sauve car restés au sol pour une tournée d’inspection.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*