Israël convoque plusieurs ambassadeurs européens après un vote de l’ONU

Après le vote au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour l’envoi d’une mission d’enquête sur la mort depuis fin mars d’au moins 118 Palestiniens sous les balles israéliennes à Gaza, Israël a réagi en convoquant les ambassadeurs de Belgique, d’Espagne et de Slovénie à Tel-Aviv.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel il annonce que la directrice adjointe chargée de l’Europe occidentale avait rencontré hier lundi les ambassadeurs d’Espagne et de Slovénie et que l’ambassadeur de Belgique sera reçu ce mardi.

Vendredi, le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a adopté une résolution appelant à «envoyer de toute urgence une commission internationale indépendante», le niveau le plus élevé d’enquête prévu par le Conseil, pour enquêter sur les évènements sanglants à Gaza.

Selon le texte, cette équipe doit « enquêter sur les violations et mauvais traitements présumés dans le contexte des assauts militaires menés lors des grandes manifestations civiles qui ont commencé le 30 mars 2018, y compris ceux qui pourraient relever de crimes de guerre ».

Le ministre israélien des Affaires étrangères avait réagi aussitôt, rejetant ce vote d’un «organe à majorité automatique anti-israélienne dominé par l’hypocrisie et l’absurdité».

Le dernier bilan établit à une soixantaine le nombre de Palestiniens qui ont été tués et plus de 2700 autres blessés par des soldats israéliens le 14 mai dernier, alors qu’ils manifestaient contre le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

Des dizaines de milliers de Palestiniens manifestaient le long de la barrière frontalière israélienne pour le droit des réfugiés palestiniens à revenir sur leurs terres de 1948, date de la création d’Israël et contre le blocus imposé depuis plus de 10 ans par Israël sur l’enclave palestinienne. Selon les autorités de la bande de Gaza, depuis cette date, au moins 118 Palestiniens ont été tués par les tirs des soldats israéliens.

A propos de Fitzpatrick Georges 1476 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*