Le Maroc et le Nigeria passent à la seconde étape du projet du Gazoduc atlantique

Le Roi du Maroc Mohammed VI et le Président du Nigeria, Muhammadu Buhari, ont eu dimanche à Rabat des entretiens en tête-à-tête, suivis de la signature de trois accords de coopération, dont un relatif au projet stratégique du Gazoduc qui reliera le Nigeria au Maroc.

Le premier accord est une déclaration conjointe pour la réalisation de la phase suivante du projet stratégique du Gazoduc régional. Le futur Gazoduc a été conçu durant la visite d’Etat du Roi Mohammed VI au Nigeria, en décembre 2016.

Six mois plus tard, un accord a été signé à Rabat, engageant les organismes spécialisés dans les deux pays NNPC et ONHYM, à parrainer conjointement une étude de faisabilité et une FEED pour le projet de gazoduc.

Les responsables des deux organismes ont expliqué que plusieurs tracés ont été évalués jusqu’ici et que finalement, «pour des raisons d’ordre économiques, politiques, juridiques et sécuritaires, le choix s’est opéré sur une route combinée onshore/offshore».

Le gazoduc s’étend approximativement sur 5.660 km, et la construction devrait se faire en plusieurs phases pour répondre aux besoins croissants des pays ouest-africains traversés et de l’Europe au cours des 25 prochaines années.

Les deux parties ont saisi l’opportunité de la rencontre au sommet entre le Roi du Maroc et le président du Nigeria afin de convenir du passage à la FEED, prochaine étape de cet ambitieux projet.

Le second document a été signé entre le groupe marocain Office Chérifien des Phosphates (OCP S.A) et le Nigeria Sovereign Investment Authority. Au terme de l’accord, les deux organismes conviennent du développement d’une plate-forme industrielle au Nigeria pour la production d’ammoniaque et des produits dérivés.

Le troisième accord est une convention de coopération dans le domaine de la formation professionnelle agricole et de l’encadrement technique.

Ces accords qui visent à renforcer le cadre juridique régissant la coopération entre les deux pays, s’inscrivent en droite ligne de la vision du roi du Maroc pour un partenariat Sud-Sud agissant et solidaire.

Pour rappel, le président du Nigeria effectue dimanche et lundi sa première visite officielle au Maroc, à l’invitation du Roi Mohammed VI.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*