Sommet Donald Trump Kim Jong-un, un premier pas dans la bonne direction

Au terme de leur rencontre historique, le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un ont signé un document qui encadre de nouvelles relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et affirme leur volonté de « dénucléariser complètement la péninsule coréenne».

Le document a été signé après près de cinq heures de discussions hier mardi à Singapour entre les deux parties. Les deux principaux points de l’accord sont donc la dénucléarisation de la péninsule coréenne et le rapatriement des corps des prisonniers de guerre.

Plus d’une heure après le départ de Kim Jong-un, Donald Trump a annoncé en conférence de presse l’arrêt prochain des exercices militaires organisés conjointement avec la Corée du Sud et fait part de son souhait de retirer, le moment venu, les soldats américains déployés en Corée du Sud, tout en assurant que cela ne faisait pas partie des négociations avec Pyongyang.

La levée des sanctions contre la Corée du Nord a également été évoquée, mais elle a été repoussée à un stade plus avancé des échanges.

Voisin et principal partenaire commercial de la Corée du Nord, la Chine a exprimé sa satisfaction à l’issue du sommet et le Japon a salué un « premier pas ».

Mais toutes ces volontés affirmées demeurent des vœux pieux en l’absence de calendrier précis ou d’annonces concrètes sur le démantèlement des installations nucléaires en Corée du Nord et c’est là la plus grande déception de ce sommet. Toutefois, selon le président américain, de nouveaux échanges sont prévus entre Washington et Pyongyang dès la semaine prochaine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*