Cinq migrants morts et 117 autres sauvés au large de la Libye

Cinq dépouilles de migrants ont été repêchées en Méditerranée et plus d’une centaine de clandestins ont été sauvés à la suite du naufrage de leur embarcation survenu lundi au large des côtes libyennes, a confié à la presse, un officier de la marine militaire libyenne.

Ces migrants étaient à bord d’un canot pneumatique qui était «sur le point de couler à environ 8 milles marins au large d’Abou Kammache», non loin de la frontière tuniso-libyenne, lorsqu’une patrouille de la marine libyenne est arrivée à sa rescousse, a indiqué l’officier Rami Ghommeidh.

A son arrivée, la patrouille a retrouvé cinq corps sans vie de migrants, tandis que 117 autres clandestins, dont des femmes et des enfants, qui étaient dans le canot, ont été sauvés et acheminés à Tripoli, a poursuivi ce responsable.

A en croire un rescapé arrivé dans la capitale libyenne, un navire italien qui était près de leur embarcation a refusé de leur venir en aide. « Quand nous nous sommes rapprochés des secours italiens, ceux-ci n’ont pas accepté de nous secourir, alors on est resté sur place» pour attendre les secours libyens, a-t-il relaté devant la presse.

Il a en outre précisé qu’«en tentant de monter dans le bateau de sauvetage, trois femmes et deux petits garçons sont tombés à l’eau et se sont noyés».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*