Près de 700 migrants sauvés en 48 heures au large de la Libye

La marine libyenne a annoncé jeudi, que durant les deux précédents jours, environ 700 migrants ont été sauvés par les gardes-côtes libyens et trois autres ont trouvé la mort pendant qu’ils essayaient de gagner l’Europe.

«Un zodiac des gardes-côtes de Tripoli … a secouru jeudi 142 migrants de différentes nationalités africaines … qui étaient à bord d’un bateau pneumatique», a indiqué la marine libyenne, précisant que trois dépouilles ont été récupérées par la même occasion.

Au cours de cette intervention, les clandestins ont été interceptés à 25 milles marins au nord de Garaboulli, à l’est de la capitale libyenne, Tripoli, a précisé le porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem.

Un peu plus tôt le même jour, 236 migrants sur deux bateaux pneumatiques ont été sauvés lors de deux autres opérations, a rapporté un officier de la marine libyenne, Mahmoud Zobiya.

La veille, 301 migrants, parmi lesquels 46 enfants et trois femmes, ont été secourus par une patrouille des gardes-côtes de Tripoli, a indiqué le général Kacem.

D’après cet officier, des clandestins de 12 nationalités africaines étaient à bord de deux grandes embarcations pneumatiques qui étaient tombées en panne.

Ce responsable a par la suite regretté l’insuffisance de moyens dont dispose la marine libyenne, confrontée à «une hausse inquiétante du nombre des embarcations de migrants clandestins et des appels de détresse provenant de bateaux vétustes équipés de moteurs qui ne sont pas aux normes».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*