Israël débloque des tonnes de colis envoyés à des détenus palestiniens

Grâce à un accord annoncé hier mardi, des colis envoyés entre 2010 et 2018 et détenus par les autorités israéliennes pour des raisons administratives ou liées à la sécurité, ont été finalement remis aux détenus palestiniens.

Ces colis sont des lettres, mais également des médicaments, des fauteuils roulants, ainsi que beaucoup d’objets commandés en ligne par les détenus Palestiniens.

Les autorités israéliennes empêchaient leur entrée en Cisjordnaie depuis la Jordanie voisine. Au total, plus de dix tonnes de courrier et paquets ont été bloquées dans années durant par Israël. Selon un responsable d’un centre de la Poste dans la ville de Jéricho, en Cisjordanie, les équipes auront besoin de deux semaines pour trier tous ces paquets.

Pour éviter d’éventuelles plaintes en ce qui concerne certains paquets endommagés, la Poste ajoutera un petit mot pour prévenir les destinataires que leur colis a été mis dans cet état par les autorités israéliennes.

Selon l’organisme du ministère israélien de la Défense en charge des affaires civiles dans les territoires palestiniens occupés (Cogat), la remise de ces tonnes de courrier fait partie des mesures pour renforcer la confiance entre Israéliens et Palestiniens, après un accord conclu il y a un an sur l’entrée du courrier destiné aux Palestiniens.

Le ministre palestinien des Télécommunications Allam Moussa a accusé Israël dans un communiqué d’avoir retardé l’application de l’accord,  qui n’est d’ailleurs pas entré totalement en vigueur selon la Cogat.

Israël contrôle toutes les entrées et sorties vers la Cisjordanie, un territoire qu’il occupe depuis plus de 50 ans. Cette position permet aux autorités israéliennes d’empêcher le passage de tout type de marchandises. Les responsables palestiniens assurent que cette situation handicape leur économie et entrave la liberté de mouvement.

A propos de Fitzpatrick Georges 1486 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*