Le Qatar promet à Ankara 15 milliards de dollars pour soutenir son économie

La présidence turque a annoncé dans un communiqué, la promesse faite ce mercredi par l’émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, d’injecter 15 milliards de dollars d’investissements en Turquie, à un moment où son économie est menacée par les sanctions américaines.

Cette promesse a été faite lors d’une rencontre de l’émir du Qatar avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. Entretenant des relations étroites avec les Etats-Unis, le Qatar, qui dispose déjà de 20 milliards de dollars d’investissements en Turquie selon les chiffres du mois dernier, s’est considérablement rapproché de ce pays depuis le début de la crise diplomatique qui l’oppose à l’Arabie saoudite et à d’autres pays arabes.

Ankara est maintenant l’un des principaux exportateurs vers l’émirat, ce qui explique les craintes ressenties par de nombreux investisseurs qataris au sujet d’une éventuelle crise économique en Turquie.

Ces derniers jours, des partisans de la Turquie au Qatar ont lancé une campagne pour convertir leurs riyals qataris en livres turques afin de soutenir la monnaie turque.

La chute de la livre turque est un des signes de l’affaiblissement de l’économie du pays en raison de la crise diplomatique, assortie de sanctions réciproques, qui l’oppose aux Etats-Unis. Cette crise tire ses origines entre autres dans la détention en Turquie d’un pasteur américain.

Donald Trump a annoncé que Washington doublait les droits de douane sur l’aluminium et l’acier turcs, une annonce qui a entraîné une forte dévaluation de la valeur de la livre ces derniers jours.

La Turquie a riposté par une augmentation hier mercredi des tarifs douaniers de nombreux produits américains.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*