La justice libyenne condamne 45 miliciens pro-Kadhafi à la peine capitale

La justice libyenne a condamné mercredi à la peine capitale, 45 miliciens accusés d’avoir tué des personnes manifestant contre le régime de l’ex-chef d’Etat libyen Mouammar Kadhafi au cours du soulèvement populaire de 2011.

Ces condamnations à mort ont été rapportées par le ministère libyen de la Justice. C’est la première fois depuis le déclin de l’ancien régime libyen, qu’un seul procès aboutisse à un nombre aussi important de condamnations à la peine capitale.

Le ministère libyen de la Justice a indiqué par le biais d’un communiqué que le verdict prononcé par la Cour criminelle de Tripoli dans cette affaire connue sous le nom du « périphérique d’Abou Slim », quartier de la capitale libyenne qui était pro-Kadhafi et où a eu lieu la tuerie, concerne 122 personnes, toutes en détention. Cette instance a tranché devant des avocats et des proches des accusés.

45 accusés ont été condamnés à la peine de mort par fusillade et les 54 autres, à une peine de cinq ans de réclusion, tandis que la Cour a acquitté 22 personnes.

Un des accusés dans ce procès a été relâché car ayant bénéficié d’une amnistie. Par ailleurs, trois dossiers ont été fermés pour un motif non divulgué et également trois autres, les accusés concernés étant décédés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*