Vers une reprise des discussions Israéliens Palestino-israéliennes

Quatre heures à peine après la demande du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas de la reconnaissance d’un Etat palestinien par l’ONU, le Quartette pour le Proche-Orient composé des Etats-Unis, de la Russie, de l’Union Européenne et des Nations-Unies,  a proposé un plan de reprise des négociations qui devrait aboutir à un accord de paix avant la fin de l’année prochaine.

Selon le calendrier avancé, la première rencontre, à l’issue de laquelle Israéliens et Palestiniens devraient s’engager à trouver un accord avant fin 2012 devrait avoir lieu dans un mois. Par la suite, chacune des parties devrait, dans le trimestre suivant, présenter des propositions concrètes sur la question de la sécurité et celle des frontières et d’ici à six mois « des progrès substantiels » devraient être constatées. Au moment opportun, une conférence internationale devrait également se tenir à Moscou pour évaluer l’avancée des discussions. Longtemps attendue, la proposition du Quartette ne comporte aucun élément nouveau. En effet, elle n’aborde pas la question des colonies juives, principal frein aux pourparlers. Mahmoud Abbas rappelait vendredi encore que toute discussion serait impossible avec l’Etat hébreu tant que celui-ci s’obstinerait à poursuivre la colonisation en Cisjordanie. Point sur lequel Israël fait toujours la sourde oreille.

Néanmoins aucun des deux camps n’a rejeté l’offre du Quartette. Israël a annoncé qu’il ferait connaître sa position d’ici quelques jours. Les palestiniens, plutôt favorables, sont dans l’expectative, malgré le flou qui entoure toujours la question de la colonisation.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*