Israël développe des missiles couvrant l’ensemble de la région du Moyen-Orient

Le ministère israélien de la Défense a annoncé hier lundi, dans un communiqué, la signature d’un important contrat avec un groupe d’armement national pour le développement et la production de missiles capables d’atteindre n’importe quelle cible dans la région du Moyen-Orient.

Ces missiles qui coûteraient des centaines de millions de dollars, seront produits par le groupe public IMI (Industries Militaires Israéliennes). Une partie des missiles est déjà en cours de production tandis que les autres en sont encore à la phase de la recherche et du développement.

Le ministère israélien n’a toutefois fourni aucune précision sur le type d’armes commandées ou les pays ou objectifs qu’elles pourraient cibler.

Grâce à l’assistance et au financement américain et à la production nationale, Israël passe déjà pour disposer des capacités balistiques parmi les plus avancées dans la région, mais le pays s’évertue à entourer de mystère la composition de son arsenal.

Il est cependant de notoriété publique qu’Israël possède des missiles de type Jéricho d’une portée maximale de 4.800 kilomètres susceptibles d’être équipés de têtes nucléaires, bien qu’Israël n’ait jamais admis publiquement posséder la bombe atomique, ainsi que le Delilah et le Lora, des missiles dont les portées sont respectivement de 250 et 280 kilomètres. En outre, Israël possède un dispositif à plusieurs composantes de défense anti-missiles développé en collaboration avec les Etats-Unis.

La préoccupation d’Israël pour ses capacités militaires trouve son origine dans son inquiétude pour sa sécurité. L’Etat hébreu se considère comme la cible désignée d’un Iran qui serait doté de l’arme nucléaire.

De plus, Israël est toujours techniquement en état de guerre avec ses deux voisins syrien et libanais, en plus d’une hostilité persistante avec le mouvement islamiste palestinien Hamas au sud et le parti chiite libanais Hezbollah au nord, qui aurait considérablement renforcé ses capacités militaires avec un arsenal estimé entre 100 et 120.000 missiles et roquettes à courte et moyenne portée ainsi que plusieurs centaines de missiles à longue portée.

A propos de Fitzpatrick Georges 1485 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*