Nouvel incident entre des navires chinois et américain en mer de Chine méridionale

Le site spécialisé gcaptain a mis en ligne mardi dernier des images d’une confrontation qui a eu lieu dimanche entre un navire de guerre chinois et un destroyer américain dans les eaux disputées de la mer de Chine méridionale, le premier ayant contraint le second à modifier sa trajectoire, faisant planer un nouveau regain de tension dans cette zone.

Fournies par l’US Navy, les images ont été prises par un drone ou un hélicoptère américain. Elles montrent un bâtiment chinois, vraisemblablement le Lanzhou, dans le sillage immédiat de la frégate lance-missiles américaines USS Decatur qui patrouillait à 12 miles nautiques des îles Gaven et Johnson, dont Pékin réclame la souveraineté.

Les officiels américains assurent que le navire américain Décatur effectuait sa manœuvre dans le cadre d’une opération «de routine» destinée à assurer «la liberté de navigation» dans la zone face à la volonté de la Chine de contrôler le secteur.

Le vaisseau chinois s’est approché à moins de 41 mètres du Décatur, l’invitant «à quitter la zone». Le bâtiment américain a été contraint de « manœuvrer afin d’éviter une collision» avec le bâtiment de guerre chinois.

Les autorités chinoises ont confirmé l’incident et exprimé leur colère, affirmant qu’elles ne tolèreraient pas les patrouilles américaines dans ces eaux qui constituent selon elles, une violation de leur souveraineté territoriale.

Pour les Etats-Unis, qui ont dénoncé une action «dangereuse et non professionnelle», la Chine cherche à limiter la liberté de navigation dans des eaux stratégiques où opèrent plusieurs pays de la région. Ce type de confrontation n’est pas nouveau.

En 2013, l’USS Cowpens avait dû changer sa route, dans les eaux internationales, après les manœuvres d’un bâtiment chinois qui est passé à 450 mètres de sa proue. En septembre dernier, une nouvelle incursion, aérienne cette fois-ci, avait eu lieu avec des vols de B-52 de l’US Air Force.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*