Les Etats-Unis déploient 5.000 militaires supplémentaires à leur frontière avec le Mexique

Le ministère américain de la Défense a annoncé lundi soir, le déploiement de 5.000 militaires supplémentaires au niveau de la frontière des Etats-Unis avec le Mexique pour empêcher l’entrée, sur le sol américain, d’une caravane de 4.000 migrants originaires du Honduras.

Ces nouveaux effectifs s’ajouteront aux 2.000 éléments de la Garde nationale déjà présents au long de cette frontière.

La majorité de ces migrants honduriens avaient quitté leur pays le 13 octobre dernier, fuyant la violence et la misère. Avant de reprendre leur marche, ils s’étaient arrêtés dimanche dans la localité mexicaine de Tapanatepec (sud).

Le lendemain matin, ces voyageurs ont repris la route, se dirigeant vers Niltepec, situé à une distance de 56 km. A partir de cette localité, ils essayeront de gagner la capitale, Mexico, ultime étape avant de tenter de rejoindre la frontière sud des Etats-Unis.A ce niveau, un comité d’accueil est en train d’être mis en place.

«D’ici à la fin de la semaine, nous allons déployer plus de 5.200 soldats à la frontière sud-ouest» qui s’ajouteront aux quelque 2.000 éléments de la Garde nationale déjà sur le terrain, a confié aux médias, le général Terrence O’Shaughnessy.

«Nous ne permettrons pas à un large groupe d’entrer aux Etats-Unis d’une façon dangereuse et illégale», a indiqué, de son côté, Kevin McAleenan, le responsable du service américain des douanes et de la protection des frontières.

A propos de Fitzpatrick Georges 1485 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*