La production pétrolière saoudienne atteint un niveau record en novembre

L’Arabie saoudite a haussé sa production pétrolière en novembre, atteignant un niveau record, a indiqué une source du secteur. En ce moment, le chef d’Etat américain Donald Trump pousse l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) à maintenir son offre.

Les membres de l’OPEP se réuniront la semaine prochaine pour essayer d’arrêter la chute des cours du brut.

Pour rappel, l’Arabie saoudite a consenti en juin de hausser de manière considérable sa production pétrolière. En fait, certains pays consommateurs de brut avaient demandé au royaume wahhabite d’agir de la sorte pour freiner l’augmentation des cours du pétrole et apporter une réponse adaptée au risque de pénurie à cause de nouvelles mesures prises par l’administration américaine à l’encontre de l’Iran.

D’après la source du secteur pétrolier, la production saoudienne a oscillé entre 11,1 million et 11,3 millions de barils par jour (bpj) au cours de ce mois. Cela équivaut à une augmentation de près de 0,5 million de bpj, soit 0,5 % de la demande mondiale, en rythme mensuel. En outre, cette moyenne est supérieure de plus d’un million de bpj à celle enregistrée en début 2018.

La Russie, qui collabore avec l’OPEP pour effectuer la première diminution de production pétrolière depuis 2016, a considérablement haussé ses extractions ces derniers mois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*