Le pape François attendu en février prochain aux Emirats arabes unis

Le Saint-Siège a confirmé hier jeudi une visite du 3 au 5 févriers prochains du pape François aux Emirats arabes unis, où le souverain pontife participera à une rencontre interreligieuse sur le thème de la «fraternité humaine».

Le  thème de cette rencontre interreligieuse sera «Fais de moi un instrument de paix» mais son programme n’est pas encore connu. L’invitation à cet événement avait été faite au pape il y a de cela, un peu plus de deux ans déjà par le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Bin Zayed Al Nahyane, alors en visite au Vatican. L’invitation a été appuyée par la petite communauté catholique locale vivant aux Emirats arabes unis.

Comme il l’a fait au Caire l’an dernier et comme il le fera au Maroc fin mars, le pape François s’adressera une nouvelle fois aux musulmans dans un lieu inédit puisqu’il s’agira de la première visite d’un pape dans un pays du Golfe. Le souverain pontife y célébrera une messe dans un lieu public à Abou Dhabi.

Ce déplacement du pape François, juste après les Journées mondiales de la jeunesse du 22 au 28 janvier prochains, sera son septième du genre dans un pays à la population principalement musulmane après la Turquie, la Jordanie, l’Egypte, le Bangladesh, l’Azerbaïdjan et les territoires palestiniens, où il a défendu, à chaque fois,  la paix et le dialogue entre les religions et condamné le concept de violence au nom de Dieu.

Selon les chiffres officiels, les Emirats arabes unis comptent 900.000 chrétiens dont 70% de catholiques, pour la grande majorité des immigrés indiens ou philippins. Un vicaire apostolique y siège et la liberté religieuse y est garantie. Ces dernières années, huit églises catholiques ont pu y être construites.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*