La compagnie aérienne saoudienne Flyadeal abandonne Boeing au profit d’Airbus

Le transporteur aérien saoudien Flyadeal a décidé de se retirer de son engagement avec l’avionneur américain Boeing pour faire de nouvelles acquisitions auprès du constructeur européen Airbus.

Il s’agit d’un revers économique considérable pour Boeing déjà empêtré dans un scandale relatif à son système anti-décrochage MCAS sur les appareils Boeing 737 MAX, à l’origine de deux crashs, dont celui d’Ethiopian Airlines, ayant fait 157 morts.

Cette information a été confirmée par l’un des porte-paroles de Flyadeal, qui a assuré que la compagnie aérienne n’irait pas jusqu’au bout du processus d’achat du Boeing 737 MAX.

Dans la foulée, ce transporteur aérien a confirmé sa nouvelle acquisition de 30 Airbus A320 NEO ainsi que l’existence d’une clause contractuelle lui donnant la possibilité d’en commander 20 autres dans le proche avenir.

C’est donc une bonne affaire pour le constructeur aéronautique européen, qui récupère des parts de marché au Moyen-Orient et, simultanément, inflige un cuisant revers à son principal concurrent américain.

A signaler que le rétropédalage de Flyadeal n’est guère une surprise. Depuis le 13 mars dernier, les 737 MAX sont cloués au sol. Les autorités régulatrices de l’aviation civile en ont décidé ainsi suite aux deux catastrophes Ethiopian Airlines et Lion Air.

A présent, l’avionneur américain est censé mettre à jour son logiciel MCAS et proposer des solutions définitives et innovantes dans le but de gagner à nouveau la confiance aussi bien de ses clients que des passagers.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*