Malte et l’Italie refusent le débarquement de 121 migrants

Les autorités maltaises et italiennes ont refusé d’autoriser le débarquement dans leurs ports de 121 clandestins transportés à bord du bateau Open Armes, de l’ONG humanitaire espagnole Proactiva, qui navigue depuis une semaine en Méditerranée.

« Six jours sont passés sans réponse, sans que les personnes à bord voient leur dignité reconnue», a posté mercredi Proactiva sur le réseau social Twitter, après avoir regretté la veille : «Malte a nié le droit au débarquement et l’Italie ne répond pas».

«Nous ne nous reconnaissons pas dans cette Europe, dans ses Etats lâches, dans sa politique vide. La lutte pour leurs droits est également la lutte pour les nôtres. Aidez-nous », a poursuivi l’ONG humanitaire.

En réaction, le ministre italien de l’Intérieur et leader de La Ligue (extrême droite), Matteo Salvini a interdit l’entrée du bateau dans les eaux territoriales italiennes et menacé de le saisir au cas où il violait cette interdiction.

«L’Open Arms est depuis six jours en Méditerranée, et maintenant il menace d’entrer en Italie. Il aurait tout le temps de rejoindre l’Espagne», a mentionné le ministre italien sur Twitter.

A en croire le site vesselfinder.com, l’Open Arms se trouve présentement dans les eaux internationales, au sud-ouest de Malte, et à l’est de l’île italienne de Lampedusa.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*