Irak : encore un drame au pèlerinage chiite d’Achoura

Une bousculade survenue mardi lors du pèlerinage chiite d’Achoura à Kerbala, au sud de la capitale irakienne, Bagdad, a fait au moins 31 morts et une centaine de blessés, a rapporté le ministère irakien de la Santé.

Depuis le début de ce pèlerinage, lors duquel se rencontrent des milliers chiites provenant des quatre coins de la planète, notamment de l’Iran voisin, aucun incident n’avait été enregistré jusqu’à l’une des toutes dernières étapes de l’Achoura, commémorant le martyre d’un des petits-fils du prophète Mahomet,  l’imam Hussein, et qui constitue un des événements fondateurs de l’islam chiite.

En fin de journée, la foule a été prise dans une bousculade lors d’une course rituelle vers le mausolée, pendant que les pèlerins se frappaient la tête, geste symbolisant le deuil, et criaient : « Nous nous sacrifions pour toi, ô Hussein ». D’après le dernier bilan du ministère de la Santé, cet incident a fait 31 morts et une centaine de blessés, dont dix dans un état grave.

Depuis le début du mois musulman de moharram il y a une dizaine de jours, les chiites observent une période de deuil. Dans la capitale irakienne, Bagdad, ou dans des villes comme Bassora et Najaf dans le sud, il y a eu des processions atteignant leur paroxysme mardi, 10è jour du mois de moharram, appelé Achoura.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*