La Thaïlande envisage de déplacer sa capitale

Tout comme l’Egypte et l’Indonésie, la Thaïlande souhaite changer sa capitale, en déplaçant les institutions politiques dans une nouvelle ville.
Pour ces trois pays, ce projet vise à désengorger leurs capitales administratives actuelles, en l’occurrence Bangkok, Le Caire et Jakarta.
Le mois dernier, le Premier ministre thaïlandais, Prayut Chan-o-cha a évoqué l’éventualité de déménager le lieu de la capitale, actuellement à Bangkok, de sorte à décongestionner cette ville, qui compte près de dix millions d’âmes.
Le premier ministre thaïlandais a avancé deux hypothèses : «la première est de trouver une ville qui n’est ni trop loin ni trop chère; la seconde est de déménager dans la banlieue de Bangkok pour réduire le surpeuplement» que connait aujourd’hui la capitale.
L’exécutif thaïlandais a déjà fait une proposition similaire pour Bangkok, qui arrive au huitième rang des villes les plus embouteillées du monde, d’après une étude menée l’an dernier par le fabricant de GPS TomTom.
Rappelons qu’en 2011, vingt élus suggéraient de déménager la capitale ou d’en bâtir une deuxième ville car Bangkok était menacée par la montée des eaux et l’est toujours d’ailleurs.
«Les gouvernements précédents n’y sont jamais parvenus, craignant que cela n’entraîne des conflits insolubles au sein de la société», a déclaré l’actuel chef du gouvernement thaïlandais, qui veut soumettre ce projet à une consultation populaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*